Avant de penser à traiter un trouble de l’éjaculation précoce, il faudrait d’abord être sûr qu’on en souffre vraiment!

C’est la réussite du diagnostic qui conditionne tout ce qui va suivre par la suite. En d’autres termes, un mauvais diagnostic pourrait vous coûter cher… que ce soit en termes d’argent, de temps mais, surtout, de santé! La santé, tant physique que mentale, est un bien précieux qu’il faut bien sauvegarder. Quels seraient alors les symptômes de l’éjaculation précoce? Quand un homme peut-il considérer qu’il est éjaculateur précoce? SpecialHomme.com vous accompagne pour bien analyser votre situation.

En temps normal, les hommes qui ne sont pas touchés par le trouble de l’éjaculation prématurée ont besoin d’une moyenne de 5 à 4 minutes pour atteindre un orgasme et donc réaliser une première éjaculation. Par contre, chez ceux qui sont touchés par l’éjaculation précoce, le temps entre la pénétration et l’éjaculation est généralement inférieur à 1 ou 2 minutes. Alors, vous faites partie de quel groupe maintenant? Pas si vite! On n’a pas encore fini… vous pourriez tout à fait être normal sans que vous le sachiez!

Naît-on avec une éjaculation précoce?

Deux types d’éjaculation précoce sont identifiés par la science. La primaire et la secondaire. Explications!

Le premier type concerne tout homme qui avait depuis toujours une éjaculation trop rapide. Cela signifie qu’il est pratiquement né avec et qu’il a toujours été un éjaculateur précoce, depuis son tout premier rapport sexuel. Le traitement de ce type d’éjaest toutefois plus aisé car elle est généralement le résultat d’une absence d’apprentissage.

Quant à l’éjaculation précoce secondaire, elle concerne les hommes qui avaient une vie sexuelle normale mais qui, subitement, ont commencé à rencontrer le problème. Son traitement est un peu plus compliqué qu’il ne l’est pour l’éjaculation précoce primaire.

Quels en sont les symptômes?

Le principal symptôme de l’éjaculation précoce est l’incapacité à retarder son éjaculation pendant plus d’une à deux minutes après la pénétration. Le problème peut se produire durant toute activité sexuelle, même pendant la masturbation ou encore la fellation.

Ci-après, une liste de symptômes de l’éjaculation précoce les plus importants :

  • L’éjaculation a lieu au moment de ou très vite après la pénétration (moins de une à deux minutes) ;
  • L’homme n’est pas en mesure de contrôler le moment de son éjaculation ;
  • Le symptôme le plus important toutefois, c’est votre insatisfaction et la frustration de votre partenaire quand vous atteignez votre orgasme bien avant qu’elle puisse jouir.

Ces symptômes de l’éjaculation précoce doivent être répétitifs pour une assez longue durée afin de conclure que l’on souffre certainement d’une éjaculation précoce.

On ne peut parler de problème de l’éjaculation prématurée (ou précoce) que si l’un des partenaires se sent insatisfait dans la plupart des contacts sexuels. Effectivement, on peut avoir des éjaculation au bout de 2 ou 3 minutes, voire moins, mais si l’homme se sent satisfait et que sa partenaire exprime sa satisfaction aussi, alors le problème ne se pose pas. Or, certains hommes peuvent se vanter de pouvoir contrôler leur éjaculation jusqu’à 15 ou 20 minutes, mais il se peut qu’ils tombent sur une partenaire qui n’atteint son orgasme qu’après 30 minutes! C’est rare, mais ça existe!

Il peut même y avoir des cas où l’homme a affaire à une femme qui n’a besoin que d’une minute pour jouir, alors qu’il a besoin, lui, d’une dizaine de minutes pour atteindre l’orgasme.

L’éjaculation précoce a lieu, Donc, seulement quand on éjacule sans pouvoir nous contrôler jusqu’à la jouissance de la partenaire.

Pourquoi consulter un médecin quand vous éjaculez trop tôt?

Discutez avec votre médecin si vous éjaculez plus tôt que vous ne le souhaitez durant la plupart des rapports sexuels. Il est normal pour les hommes de se sentir gênés en parlant des problèmes relatifs à la santé sexuelle, mais n’hésitez pas à en parler à un spécialiste qui saura vous écouter : il est formé pour cela. L’éjaculation précoce, rappelons-le, est un problème commun et traitable.

Pour certains hommes, une simple conversation avec leur médecin peut aider à soulager les soucis que l’on se fait au sujet de l’éjaculation précoce. Par exemple, il est peut être rassurant d’entendre que l’éjaculation précoce occasionnelle est normale et que le temps moyen entre le début des rapports sexuels et l’éjaculation est d’environ cinq minutes.

Après consultation du médecin, plusieurs traitements peuvent vous être recommandés. Des méthodes psychothérapeutiques, des techniques manuelles ou des traitements médicamenteux sont disponibles pour lutter contre l’éjaculation précoce. Chaque homme peut suivre la méthode qui lui convient, selon le type de l’éjaculation précoce dont il souffre (primaire ou secondaire), selon la présence ou non d’autres troubles sexuels (dysfonction érectile en l’occurrence) et selon l’interaction avec la partenaire et au sein du couple en général.

ARTICLE SUIVANT

Quelles sont les bonnes questions à poser à son médecin lors d'un diagnostic pour éjaculation précoce? Saurez-vous vous y prendre?

Leave a Comment